Légendaire sans Frontière

Accueil > Liste des légendes > Le pâtre et les fées

Le pâtre et les fées

Le pâtre et les fées

Il existe, près du village des Hayons, une roche qui s’étend circulairement et dont le sommet forme un plateau appelé Hultai ; cette roche, au pied de laquelle coule avec bruit la Semois, ce plateau, qui domine toute la contrée et se perd souvent dans les nuages, ont un caractère particulier qui explique la prédilection que les fées eurent jadis pour eux. Longtemps aucun mortel ne fut assez hardi pour approcher ces lieux : qui aurait osé braver la malignité et la puissance des divinités qui les habitaient ?
Il advint pourtant qu’un pâtre, ayant pour nom Colas Tcha-Tcha, voyant chaque jour dépérir son bétail, faute de nourriture, se hasarda à le conduire sur la pelouse riche et verdoyante du plateau du Hultai.
La nuit qui suivit cette profanation, les fées devaient célébrer une fête en l’honneur de Diane, leur déesse favorite. La reine des nuits resplendissait alors au milieu d’un ciel sans nuages, dans la profondeur duquel on distinguait cette voie lumineuse que l’on dit être le berceau des étoiles.
Le rossignol chantait à gorge déployée, retiré sous le feuillage des bosquets environnants.
Quoiqu’il fut près de minuit, la nature ne dormait pas ; les ondes, les rochers et les arbres semblaient livrés à une douce rêverie, et jouir du charme que répand sur la Terre un ciel calme et illuminé.

Liste des ouvrages attachés à cette légende :

Aucun livre n'est attaché à cette légende...