Légendaire sans Frontière

Accueil > Liste des légendes > Tristan de Morialmé

Tristan de Morialmé

Tristan de Morialmé

Vers 1420 Jaques de Morialmé (village non loin de Florennes) est injustement décapité par les magistrats de Liège. Il laisse un fils naturel : Tristan qui mène une vie d’homme des bois jusqu’au jour où il apprend l’horrible fin de son père. Il se met à la tête d’une bande de pillards sans foi ni loi. Ils s’installent au château de Wasnade près de Couvin. Organisés en véritable armée, ils pillent et saccagent la région. Gilberte de Tilly, fille du grand bailli est faite prisonnière. Horrifiée par les visages avides des brigands y compris de l’aumônier, elle supplie Tritan de l’épargner. Troublé par sa beauté, il la prend sous sa protection ! Entre- temps, son fiancé, le « Grand Bailli » lance ses hommes la poursuite de son ennemi. Tristan est frappé en plein cœur! Le prince- Evêque de Liège, Heinsbergh détruit complètement Le château de Wasnade . Les brigands sont pendus. L’aumônier, est ensuite brûlé vif. Les fiancés se Marient.

 

Lieu : Morialmé ( Belgique)

Mots clés : Tristan de Morialmé, Gilberte de Tilly, Château de Wasnade, brigands vers 142O,  Prince- Evêque- Heinsbergh. Histoire de Dinant et Couvin, Florennes.

 

Consultables à Couvin : Guy Lemaire Raconte : Histoires de chez nous Editions Labor/ RTBF Liège. D/1993/258/25. ISBN 2- 8259- 0269-1   

Liste des ouvrages attachés à cette légende :